En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :  Accueil
 
 

Nouveautés du site

Rubriques

Déplier Fermer Résistance

Déplier Fermer Langue

Déplier Fermer L'homme diminué

Déplier Fermer Ce site

 ↑  

Energie

Les énergies renouvelables n'existent que dans l'esprit de ceux qui "oublient" les ressources et l'énergie fossiles pour l'extraction, la maintenance, nécessaire à la fabrication, au transport, à l'installation, à l'entretien, au démontage, au recyclage, au remplacement des matériels. Car la dématérialisation est, elle aussi, une illusion totale et grossière... Et même les destructions lors de la construction d'un barrage hydro-électrique, les conséquences de sa mise en service, le coût de sa maintenance ont un prix, financier, énergétique, mortifère, qui ne peut ni justifier ni fournir "durablement" l'alimentation de nos écrans et de nos frigos...

 ↑  

La Bagnole

Résister au Progrès

 ↑  

Innovation

 ↑  

Cédric Chopin

Abonné comme moi au Journal La Décroissance, pour la croissance de la Joie vivre, de la liberté de penser, de la capacité à faire soi-même plutôt que de se laisser simplifier, réduire à l'état de zombisounours, toujours plus connecté, branché sans broncher.

 ↑  

Bibliothèque

Bibliothèque des Chimpanzés du présent
Pourquoi singer artificiellement l'intelligence ?
Singer non. S'insurger oui.

 

Le dernier billet

Ovation debout  -  par JulienConstant

standing ovation

Ovation debout.

On entend souvent que c'est mieux en anglais car ça sonne mieux. Il s'agit de la sempiternelle discussion qui prend la beauté comme critère. Il faudrait d'abord définir la beauté, ne faudrait-il pas ?

La simple vérité c'est qu'on "aime" ce qui nous est copieusement rabâché. Bref, le lavage de cerveau médiatique produit cet effet là.


Ou alors, on entend : "C'est plus court !" dans la bouche de personnes qui ne disent pas :"Qu'est-ce ?", mais "Qu'est-ce que c'est ?" ou bien qui disent :" Qu'est-ce que tu veux ?" et non : "Que veux-tu ?".  Car s'exprimer, c'est occuper l'espace sonore. La durée des éléments de messages dépend aussi de l'investissement de l'énonciateur, de ceux qui écoutent, de leur statut social, des circonstances...

Mais de tous les anglicismes, les plus ridicules restent quand même les traductions littérales, transpositions directes, ou seules la syntaxe et la prononciation changent... Là il faudrait bien aller jusqu'à avouer qu'on déteste le français... ou qu'on n'ose plus le parler, pour ne pas se faire remarquer, ou tout bêtement qu'on préfère suivre le troupeau, la servitude, c'est moins fatigant....

Lire la suite Lire la suite

standing ovation

Ovation debout.

On entend souvent que c'est mieux en anglais car ça sonne mieux. Il s'agit de la sempiternelle discussion qui prend la beauté comme critère. Il faudrait d'abord définir la beauté, ne faudrait-il pas ?

La simple vérité c'est qu'on "aime" ce qui nous est copieusement rabâché. Bref, le lavage de cerveau médiatique produit cet effet là.


Ou alors, on entend : "C'est plus court !" dans la bouche de personnes qui ne disent pas :"Qu'est-ce ?", mais "Qu'est-ce que c'est ?" ou bien qui disent :" Qu'est-ce que tu veux ?" et non : "Que veux-tu ?".  Car s'exprimer, c'est occuper l'espace sonore. La durée des éléments de messages dépend aussi de l'investissement de l'énonciateur, de ceux qui écoutent, de leur statut social, des circonstances...

Mais de tous les anglicismes, les plus ridicules restent quand même les traductions littérales, transpositions directes, ou seules la syntaxe et la prononciation changent... Là il faudrait bien aller jusqu'à avouer qu'on déteste le français... ou qu'on n'ose plus le parler, pour ne pas se faire remarquer, ou tout bêtement qu'on préfère suivre le troupeau, la servitude, c'est moins fatigant....

Fermer Fermer

Publié le 06/05/2019 16:25  - aucun commentaire - aucun commentaire - Voir ? Ajouter le vôtre ?   | Haut

Editorial

ManifesteChimpanzésDuFutur.jpgAu fil des années, j'ai découvert que s'il est partiellement exact que les paroles s'envolent et que les écrits restent, Il est encore plus vrai que les paroles s'envolent et que les écrits s'entassent, sur les étagères, et depuis quarante ans sur les ordinateurs.
Un bon moyen de n'être pas lu, c'est à l'évidence de l'expérience, de publier...sur la Toile.

J'ai lu le Le Manifeste des Chimpanzés du Futur du groupe Pièces et Main d'Oeuvre. 
Ça faisait des décennies que parfois, je me sentais en décalage avec mes contemporains.Et réciproquement. En paroles, et surtout en actes.

Un peu comme on se regarde, animaux et humains, à travers la clôture, dans un zoo.
On voit bien nos nombreux points communs et nos différences.


Mais en plus, on perçoit une étrangeté, une fascination, une attirance, un mystère, une incompréhension, une gêne, de la méfiance, voire de la peur.

Et je lisais bouquin après bouquin (présentées par le journal de la joie de vivre : (La Décroissance) des choses interdites dans une dictature. Pourtant, on peut avoir l'impression qu'on n'en est pas loin.

Mais voilà. Je me suis reconnu ; tout s'explique : j'en suis un.
Et le futur étant déjà là depuis des décennies, je suis un chimpanzé du présent.

Autrement dit, je suis en cours de déconditionnement, de décolonisation de mon esprit ; je tâche de revenir à la racine, je suis donc un radical, et à ce titre perçu comme farfelu, excentrique, voire dangereux par ceux qui souhaitent rester dans la servitude volontaire et par ceux qui l'organisent et l'entretiennent.

Ce site recueillera donc tout ce qui concerne le refus de "singer" ceux qui voudraient nous faire vivre sans vie, assistés, machinisés, "likés", au nom du "progrès", qui n'est le celui de l'industrie depuis un siècle et demi. Et en conséquence du "regrès", celui du bonheur.

Dissonance cognitive :

Appeler à une baisse de la consommation de carburant et de la pollution, c'est ce que font tous ceux qui laissent tourner leur moteur à l'arrêt.

Et autre exemple Linky est au cœur du sujet.

Les preuves sont accablantes, et elles ne cessent de s'accumuler. Tout le monde devrait donc comprendre que les compteurs communicants ne sont qu'un élément intégrateur de tous les autres dans cette guerre sournoise contre l'humanité. Un élément de taille.

On ne peut pas d'une part refuser le CPL et le Wifi du Linky et d'autre part avoir le Wifi chez soi.

On ne peut pas d'une part pactiser avec l'ennemi, tel QueChoisir qui défend le Linky et attaque Stéphane Lhomme, et d'autre part se dire contre le Linky.

C'est pourtant le cas de certains "Anti-Linky".

Lire la suite Lire la suite

ManifesteChimpanzésDuFutur.jpgAu fil des années, j'ai découvert que s'il est partiellement exact que les paroles s'envolent et que les écrits restent, Il est encore plus vrai que les paroles s'envolent et que les écrits s'entassent, sur les étagères, et depuis quarante ans sur les ordinateurs.
Un bon moyen de n'être pas lu, c'est à l'évidence de l'expérience, de publier...sur la Toile.

J'ai lu le Le Manifeste des Chimpanzés du Futur du groupe Pièces et Main d'Oeuvre. 
Ça faisait des décennies que parfois, je me sentais en décalage avec mes contemporains.Et réciproquement. En paroles, et surtout en actes.

Un peu comme on se regarde, animaux et humains, à travers la clôture, dans un zoo.
On voit bien nos nombreux points communs et nos différences.


Mais en plus, on perçoit une étrangeté, une fascination, une attirance, un mystère, une incompréhension, une gêne, de la méfiance, voire de la peur.

Et je lisais bouquin après bouquin (présentées par le journal de la joie de vivre : (La Décroissance) des choses interdites dans une dictature. Pourtant, on peut avoir l'impression qu'on n'en est pas loin.

Mais voilà. Je me suis reconnu ; tout s'explique : j'en suis un.
Et le futur étant déjà là depuis des décennies, je suis un chimpanzé du présent.

Autrement dit, je suis en cours de déconditionnement, de décolonisation de mon esprit ; je tâche de revenir à la racine, je suis donc un radical, et à ce titre perçu comme farfelu, excentrique, voire dangereux par ceux qui souhaitent rester dans la servitude volontaire et par ceux qui l'organisent et l'entretiennent.

Ce site recueillera donc tout ce qui concerne le refus de "singer" ceux qui voudraient nous faire vivre sans vie, assistés, machinisés, "likés", au nom du "progrès", qui n'est le celui de l'industrie depuis un siècle et demi. Et en conséquence du "regrès", celui du bonheur.

Dissonance cognitive :

Appeler à une baisse de la consommation de carburant et de la pollution, c'est ce que font tous ceux qui laissent tourner leur moteur à l'arrêt.

Et autre exemple Linky est au cœur du sujet.

Les preuves sont accablantes, et elles ne cessent de s'accumuler. Tout le monde devrait donc comprendre que les compteurs communicants ne sont qu'un élément intégrateur de tous les autres dans cette guerre sournoise contre l'humanité. Un élément de taille.

On ne peut pas d'une part refuser le CPL et le Wifi du Linky et d'autre part avoir le Wifi chez soi.

On ne peut pas d'une part pactiser avec l'ennemi, tel QueChoisir qui défend le Linky et attaque Stéphane Lhomme, et d'autre part se dire contre le Linky.

C'est pourtant le cas de certains "Anti-Linky".

Fermer Fermer

Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...

Nous contacter

Connexion & Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  59523 visiteurs
  2 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 8 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  

Webmaster - Infos

Nouvelles des Amis