En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Langue
 
 

Blog - Langue


Nombre de membres 8 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Langue

Gorgeous beers, shameful names  -  par JulienConstant

Gorgeous beers, shameful names

Black Mamba

Hoppy Dark AleBlack_Mamba.jpg

à contact chez singe-savant.com


Hi all,

Découvrant votre amour de l'Américain (comme c'est original !) en buvant votre bière aux Jardins des Plantes de Lille lors de la manifestation Lille aux Jardins, je vous écris en anglais, langue que j'adore, quand elle n'est pas transformée en un polluant mortifère.
Je ne mélange jamais la Murphy's et la Slack ; pourquoi mélanger mes deux langues maternelles ?

Vous saurez ainsi que les défenseurs de la langue française ne sont pas nécessairement des détesteurs de l'anglais, comme l'entend toujours ; ce sont parfois des anglophones et même des anglophiles authentiques.
Ce mélange d'anglo-américain nauséabond dans lequel se meurt le français, si opposé aux délices de vos bières, ne respire que l'esclavage ambiant, essentiellement véhiculé par la publicité, commerciale ou politique. Quand la tolérance devient de la complaisance, c'est de la soumission.


So here we go:
I've just been enjoying your very nice brews in le Jardin des Plantes of for the Event "Lille aux Jardins". And on the spur of the moment I bought your excellent Black Mamba Hoppy Dark Ale (which name I thought was original, but looks rather overused instead... e.g. here)

I was born in Lille in 1953, and have been living here since then. I am a retired  teacher of English and French; you will of course understand that I could write this email in French, or even in Chti, but what's the point?

Since you don't seem to feel like naming your beers with French names, or even better straightforward Chti names, it remains unclear to me that you could still pride yourself on your mother tongue, or just carry on with the flock following the slavish fashion of Englobish and American names everywhere!

Still it appears than the Marshall Plan is still alive. But most buyers do not understand your American labels. Are you telling me that if beer label is in English, beer will be good, whereas in French it might prove to be foul?

Why can't you just relish in the accomplishment of freedom by using your mother tongue instead of this bloody fucking American we are forced to bathe in all the time?

Your beers doubtless show genuine characters and tastes, so why not just beam of pride in French?

Please, do think about it!



Non, le Singe Savant ce n'est pas de la petite bière !

Singe-Savant.jpg


Le mer. 8 mai 2019 à 11:01, Guillaume Libersat <guillaume  chez  singe-savant.com> a écrit :

    Merci pour ton message, nous sommes toujours heureux d'avoir du retour sur nos produits.

Je suis bien content que tu me répondes. Je t'avais sous-estimé et je te dois une chope !

    Oui, nous sommes entre deux eaux : tiraillés entre le côté "catchy" de la langue anglaise et l'élégance de notre langue maternelle. Tu remarqueras donc que nos produits portent des noms, certes en partie anglais, mais aussi français : TAZ, Papayou, Granivore... et une petite touche d'espagnol : Papa mexico.
    Le choix du nom de la brasserie a volontairement été choisi en français car nous ne voulions pas rentrer dans la vague des brasseries aux sonorités trop anglophones. Bref, tout ceci pour te dire que nous avons conscience de ce que tu nous relates et nous cherchons un équilibre dans tout ceci ; mais sans pourtant autant considérer que le mélange soit "nauséabond" pour reprendre tes termes mais plutôt amusant et aidant aussi à gommer les frontières.

 
Merci pour ces précisions ; je vais goûter toute votre production.

En fait la langue anglaise, que j'aime puisque je suis parfaitement bilingue, n'est pas plus catchy qu'une autre ; certes, son accentuation globalement binaire la rend très compatible avec nos musiques préférées, binaires elles-aussi le plus souvent.  Mais ce qui la rend accrocheuse, ce n'est que le lavage de cerveau que j'ai commencé à subir... à ma naissance... en 1953... D'où la difficulté de retrouver les mots français qui s'effacent en mémoire passive, et l'appauvrissement considérable, constaté et patent.

Sur mon site chimpanzedupresent.fr, je note mes observations, notamment au sujet de la langue, sur ce monde où la liberté ressemble beaucoup à du panurgisme et oùle clonage mental ne semble pas près de régresser.
32000 heures à enseigner le français et l'anglais, et ensuite une plongée dans la linguistique, ça construit un regard pénétrant sur les langues et révèle des choses impossibles à deviner pour les profanes. Même nos élites relaient le formatage linguistique à leur insu.  Membre de l'AFRAV, la défense de la plus belle langue du monde m'importe.

Oui, c'est nauséabond ; d'abord parce que ce n'est souvent pas de l'anglais - Mes amis anglais rigolent de nos pubs !  Et parce que l'idée c'est bien de créer délibérément, politiquement, l'association entre Progrès et anglo-américain. Et de nous faire aimer notre servitude, dont nous devenons les meilleurs défenseurs...

La suite du plan Marshall que nous vivons actuellement n'est pas la seule menace de destruction de langue. La France se débrouille très bien toute seule pour réduire notre capacité de communiquer en français ; ce sont les écrivains africains qui le disent, entre autres !
Oui, le contrôle des populations par l'invasion linguistique est un programme politique affiché clairement après la seconde guerre (Claude Hagège, Contre la pensée unique) et mis en œuvre implacablement avec efficacité (transformer le monde en un débouché économique total)
Un livre plus facile parce que plutôt drôle est sorti récemment : Alain Borer De quelle amour blessée.

Anyway, I do appreciate your smart and well thought of position on the language choice matter.

Cheers!


    Nous sommes par ailleurs heureux que nos produits te plaisent :)

    Bonne journée & à bientôt,

    Guillaume,
    pour le Singe

Gorgeous beers, shameful names

Black Mamba

Hoppy Dark AleBlack_Mamba.jpg

à contact chez singe-savant.com


Hi all,

Découvrant votre amour de l'Américain (comme c'est original !) en buvant votre bière aux Jardins des Plantes de Lille lors de la manifestation Lille aux Jardins, je vous écris en anglais, langue que j'adore, quand elle n'est pas transformée en un polluant mortifère.
Je ne mélange jamais la Murphy's et la Slack ; pourquoi mélanger mes deux langues maternelles ?

Vous saurez ainsi que les défenseurs de la langue française ne sont pas nécessairement des détesteurs de l'anglais, comme l'entend toujours ; ce sont parfois des anglophones et même des anglophiles authentiques.
Ce mélange d'anglo-américain nauséabond dans lequel se meurt le français, si opposé aux délices de vos bières, ne respire que l'esclavage ambiant, essentiellement véhiculé par la publicité, commerciale ou politique. Quand la tolérance devient de la complaisance, c'est de la soumission.


So here we go:
I've just been enjoying your very nice brews in le Jardin des Plantes of for the Event "Lille aux Jardins". And on the spur of the moment I bought your excellent Black Mamba Hoppy Dark Ale (which name I thought was original, but looks rather overused instead... e.g. here)

I was born in Lille in 1953, and have been living here since then. I am a retired  teacher of English and French; you will of course understand that I could write this email in French, or even in Chti, but what's the point?

Since you don't seem to feel like naming your beers with French names, or even better straightforward Chti names, it remains unclear to me that you could still pride yourself on your mother tongue, or just carry on with the flock following the slavish fashion of Englobish and American names everywhere!

Still it appears than the Marshall Plan is still alive. But most buyers do not understand your American labels. Are you telling me that if beer label is in English, beer will be good, whereas in French it might prove to be foul?

Why can't you just relish in the accomplishment of freedom by using your mother tongue instead of this bloody fucking American we are forced to bathe in all the time?

Your beers doubtless show genuine characters and tastes, so why not just beam of pride in French?

Please, do think about it!



Non, le Singe Savant ce n'est pas de la petite bière !

Singe-Savant.jpg


Le mer. 8 mai 2019 à 11:01, Guillaume Libersat <guillaume  chez  singe-savant.com> a écrit :

    Merci pour ton message, nous sommes toujours heureux d'avoir du retour sur nos produits.

Je suis bien content que tu me répondes. Je t'avais sous-estimé et je te dois une chope !

    Oui, nous sommes entre deux eaux : tiraillés entre le côté "catchy" de la langue anglaise et l'élégance de notre langue maternelle. Tu remarqueras donc que nos produits portent des noms, certes en partie anglais, mais aussi français : TAZ, Papayou, Granivore... et une petite touche d'espagnol : Papa mexico.
    Le choix du nom de la brasserie a volontairement été choisi en français car nous ne voulions pas rentrer dans la vague des brasseries aux sonorités trop anglophones. Bref, tout ceci pour te dire que nous avons conscience de ce que tu nous relates et nous cherchons un équilibre dans tout ceci ; mais sans pourtant autant considérer que le mélange soit "nauséabond" pour reprendre tes termes mais plutôt amusant et aidant aussi à gommer les frontières.

 
Merci pour ces précisions ; je vais goûter toute votre production.

En fait la langue anglaise, que j'aime puisque je suis parfaitement bilingue, n'est pas plus catchy qu'une autre ; certes, son accentuation globalement binaire la rend très compatible avec nos musiques préférées, binaires elles-aussi le plus souvent.  Mais ce qui la rend accrocheuse, ce n'est que le lavage de cerveau que j'ai commencé à subir... à ma naissance... en 1953... D'où la difficulté de retrouver les mots français qui s'effacent en mémoire passive, et l'appauvrissement considérable, constaté et patent.

Sur mon site chimpanzedupresent.fr, je note mes observations, notamment au sujet de la langue, sur ce monde où la liberté ressemble beaucoup à du panurgisme et oùle clonage mental ne semble pas près de régresser.
32000 heures à enseigner le français et l'anglais, et ensuite une plongée dans la linguistique, ça construit un regard pénétrant sur les langues et révèle des choses impossibles à deviner pour les profanes. Même nos élites relaient le formatage linguistique à leur insu.  Membre de l'AFRAV, la défense de la plus belle langue du monde m'importe.

Oui, c'est nauséabond ; d'abord parce que ce n'est souvent pas de l'anglais - Mes amis anglais rigolent de nos pubs !  Et parce que l'idée c'est bien de créer délibérément, politiquement, l'association entre Progrès et anglo-américain. Et de nous faire aimer notre servitude, dont nous devenons les meilleurs défenseurs...

La suite du plan Marshall que nous vivons actuellement n'est pas la seule menace de destruction de langue. La France se débrouille très bien toute seule pour réduire notre capacité de communiquer en français ; ce sont les écrivains africains qui le disent, entre autres !
Oui, le contrôle des populations par l'invasion linguistique est un programme politique affiché clairement après la seconde guerre (Claude Hagège, Contre la pensée unique) et mis en œuvre implacablement avec efficacité (transformer le monde en un débouché économique total)
Un livre plus facile parce que plutôt drôle est sorti récemment : Alain Borer De quelle amour blessée.

Anyway, I do appreciate your smart and well thought of position on the language choice matter.

Cheers!


    Nous sommes par ailleurs heureux que nos produits te plaisent :)

    Bonne journée & à bientôt,

    Guillaume,
    pour le Singe

Fermer Fermer

Publié le 06/04/2019 14:50   | Tous les billets


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Langue
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nous contacter

Connexion & Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  47972 visiteurs
  2 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 8 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  

Webmaster - Infos

Nouvelles des Amis