En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Résistance
 
 

Blog - Résistance


Nombre de membres 8 membres
Connectés : ( personne )
Snif !!!
   


Résistance

Quelle résistance avec Extinction-Rebellion ?  -  par JulienConstant

Extinction - rebellion
 

Je suis allé visiter ce site  :https://extinctionrebellion.fr/  Il est temps de se rebeller

Ma première rébellion ne date pas d'hier : je mets un accent à ce mot.

Mise à jour du 21/04/2019 :   La Décroissance, avril 2019  n°158 page neuf

Inoffensive rebels

"Le Monde, La Croix, Sud Ouest,We Demain, ou encore Usbek et Rica : la presse leur a tressé des lauriers. Site du journaliste Hervé Kempf Reporterre . "Contre l'effondrement, Extinction Rebellion prône la désobéissance civile." 23 mars 2019.

Quand les médias qui défendent les grands intérêts bien identifiés louangent ainsi la "rébellion", elle ne doit pas beaucoup les inquiéter.

Quelle résistance ? Bien que je n'ai rien trouvé, ni en termes de programme, ni en termes d'actions, il me semble qu'il s'agit, comme d'habitude, de demander aux gouvernements de se décider à bien faire leur travail, notamment en plantant des millions d'éoliennes sur terre, et et des panneaux photovoltaïques, plus bien sûr du biogaz, etc.

Sources : Politis, Reporterre, et https://extinctionrebellion.fr/

Quand les médias à publicité aiment, quand la presse se répand sur une nouvelle organisation révolutionnaire ou un nouveau sauveur écologique, c'est n'est nouveau que l'étiquette du flacon.

Les actions à structure horizontale ont fait la preuve que la dépolitisation n'est qu'une autre facette de la récupération. L'horizontalité rêvée masque toujours la pyramide : chassez le naturel, il revient au galop.

Pourquoi ne pas lire les historiens et autres spécialistes qui analysent l'Histoire ? Un seul exemple Les Illusions Renouvelables de José Ardillo. On nous resert les mêmes antiennes,creuses et pleines de bonnes intentions, dont l'enfer est pavé alors que l'étau se resserre...

Soutenu par Cyril Dion, entre autres sauveurs qui font largement leurs preuves dans l'accélération de la destruction ré-créative... le projet est certainement très rebelle-la-vie.


Preuve que le système capitaliste est ravi de cette initiative émotionnelle supplémentaire qui s'ajoute au barnum ambiant, la nouvelle est reprise par les médias dominants avec délectation, comme le film Demain, qui a pourtant déjà le goût standard d'hier...En répétant le discours pseudo-radical ambiant.

Pêle-mêle , la même chose que l'identique sempiternel : 

"Des « anars », « mais aussi des gens qui ne se disent pas anticapitalistes », jauge Jonas, de son observatoire « grande école de relations internationales » : « Plutôt critiques de l'ultralibéralisme et du modèle “la croissance ou la vie” »"

"Susan George, présidente d'honneur Attac, Pablo Servigne, une des théoriciens de la collapsologie, de Jean-Baptiste Fressoz, historien et auteur de L'Événement anthropocène, de Claire Lévy, océanographe (CNRS) et Corinne Morel Darleux. (LFI)"

"Greta Thunberg, cette jeune Suédoise de 15 ans qui a lancé une grève scolaire."

"Le courage, « la détermination à faire bien, sans certitude de victoire »

"Tout ce qui est nouveau attire forcément », indique Rémi Filliau, membre des Désobéissants et formateur du jour. Il organise en ce moment environ trois séances par mois, à un prix conseillé de 30 euros."

Rébellion ? Ah bon...

Moi c'est gratuit. Ma désobéissance civile est quotidienne ; je dérange mes proches, qui doivent remplir la chasse d'eau avec des bidons de cinq litres d'eau de pluie. Ils touchent ainsi la réalité du monde électrique et gaspilleur donc nous dépendons totalement.


Ils s'étonnent que je coupe mon moteur à CHAQUE ARRÊT ; le mot CHAQUE est une rébellion violente ; essayez, vous vous en rendrez compte. Rares sont ceux qui y PARVIENNENT.

Linky :  J'ai donné onze conférences ; je fais et paie mon site et mes tracts ; mon matériel de conférence ; je soutiens financièrement ceux qui luttent. Je ne compte plus les lettres recommandées. J'écris aux instances officielles. Je RENCONTRE les juges, les cadres d'ENEDIS, les gens ordinaires... Des actions subversives.

Je suis syndiqué, membre de l'AFRAV et de Paysages de FRANCE, de P.A.R.C

Mon budget "lutte" se monte à environ

Désobéissance civile ? Pourquoi IGNORER les groupes qui luttent déjà, tels, Paysages de France, ou les "Déboulonneurs" de la pub, ce moteur essentiel de notre monde qui devient chaque jour davantage une fabrique des déchets  ?
"tous ceux qui participent à la désobéissance civile non violente pour la défense de la planète, qu’ils soient expérimentés ou non, comprennent les risques qu’ils prennent."
Ceux de Bure aussi , sans aucun doute...

Réveillons-nous : 20 millions de francais peuvent refuser l'entrée du Linky chez eux. 3% au maximum le font ! La désobéissance civile se limite pourtant ici à coller une affichette bien visible et à la remplacer quand elle est arrachée, à envoyer des LRAR, à refuser d'ouvrir sa porte.
Vous ne le faites pas. Pourquoi suis-je certain que vous ne le FEREZ PAS ?

"On comprend à quel point c’est sérieux en voyant des gens prêts à sacrifier leur liberté pour défendre leurs idées. »
Que c'est beau ! Que c'est émouvant ! Mais laisser entrer Linky et Gazpar chez soi, c'est exactement SACRIFIER SA LIBERTÉ.

Marcher avec le troupeau des inclusifs de l'orthographe, c'est aussi SACRIFIER SA LIBERTÉ.

Et vous me demandez d'agir ?

L'espoir meurt, l'action commence !"
site Rébellion :
"Cherchez ce qu’un peuple acceptera sans broncher et vous avez trouvé la mesure exacte de l’injustice et du mal qui lui seront infligés. "
"promouvoir la désobéissance civile de masse. "

"les chances de succès peuvent sembler minces, mais nous sommes prêts à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir.

Et pour cela "Nous utilisons des techniques de pointe pour créer un mouvement de masse résilient. "

ALORS, Commencez par refuser la numérisation totale du monde. Et donc les compteurs communicants, le Linky. Qui entrent DE FORCE chez tout le monde.

Voilà une "technique de pointe" non polluante, donc "disruptive"  : Osez coller une affichette sur votre porte, votre fenêtre.

Je saurai ainsi que vous êtes des rebelles. Car pour l'instant, comme vous le voyez autour de vous, ces résistants sont rarissimes. Et vous ne les rejoignez pas.


Il faut venir grossir le PETIT NOMBRE qui brave l'intimidation violente du viol du domicile, qui dénonce les mensonges et les infractions de l'ETAT. Et non pas reprendre le mot "disruptif" de la bouche de votre ennemi déclaré. Mot qui masque beaucoup de bruit pour rien. Beaucoup d'anesthésie médiatique. Pourquoi, comme votre ennemi vous l'impose, oublier le mot "subversif", louer la dépolitisation ?

Extinction - rebellion
 

Je suis allé visiter ce site  :https://extinctionrebellion.fr/  Il est temps de se rebeller

Ma première rébellion ne date pas d'hier : je mets un accent à ce mot.

Mise à jour du 21/04/2019 :   La Décroissance, avril 2019  n°158 page neuf

Inoffensive rebels

"Le Monde, La Croix, Sud Ouest,We Demain, ou encore Usbek et Rica : la presse leur a tressé des lauriers. Site du journaliste Hervé Kempf Reporterre . "Contre l'effondrement, Extinction Rebellion prône la désobéissance civile." 23 mars 2019.

Quand les médias qui défendent les grands intérêts bien identifiés louangent ainsi la "rébellion", elle ne doit pas beaucoup les inquiéter.

Quelle résistance ? Bien que je n'ai rien trouvé, ni en termes de programme, ni en termes d'actions, il me semble qu'il s'agit, comme d'habitude, de demander aux gouvernements de se décider à bien faire leur travail, notamment en plantant des millions d'éoliennes sur terre, et et des panneaux photovoltaïques, plus bien sûr du biogaz, etc.

Sources : Politis, Reporterre, et https://extinctionrebellion.fr/

Quand les médias à publicité aiment, quand la presse se répand sur une nouvelle organisation révolutionnaire ou un nouveau sauveur écologique, c'est n'est nouveau que l'étiquette du flacon.

Les actions à structure horizontale ont fait la preuve que la dépolitisation n'est qu'une autre facette de la récupération. L'horizontalité rêvée masque toujours la pyramide : chassez le naturel, il revient au galop.

Pourquoi ne pas lire les historiens et autres spécialistes qui analysent l'Histoire ? Un seul exemple Les Illusions Renouvelables de José Ardillo. On nous resert les mêmes antiennes,creuses et pleines de bonnes intentions, dont l'enfer est pavé alors que l'étau se resserre...

Soutenu par Cyril Dion, entre autres sauveurs qui font largement leurs preuves dans l'accélération de la destruction ré-créative... le projet est certainement très rebelle-la-vie.


Preuve que le système capitaliste est ravi de cette initiative émotionnelle supplémentaire qui s'ajoute au barnum ambiant, la nouvelle est reprise par les médias dominants avec délectation, comme le film Demain, qui a pourtant déjà le goût standard d'hier...En répétant le discours pseudo-radical ambiant.

Pêle-mêle , la même chose que l'identique sempiternel : 

"Des « anars », « mais aussi des gens qui ne se disent pas anticapitalistes », jauge Jonas, de son observatoire « grande école de relations internationales » : « Plutôt critiques de l'ultralibéralisme et du modèle “la croissance ou la vie” »"

"Susan George, présidente d'honneur Attac, Pablo Servigne, une des théoriciens de la collapsologie, de Jean-Baptiste Fressoz, historien et auteur de L'Événement anthropocène, de Claire Lévy, océanographe (CNRS) et Corinne Morel Darleux. (LFI)"

"Greta Thunberg, cette jeune Suédoise de 15 ans qui a lancé une grève scolaire."

"Le courage, « la détermination à faire bien, sans certitude de victoire »

"Tout ce qui est nouveau attire forcément », indique Rémi Filliau, membre des Désobéissants et formateur du jour. Il organise en ce moment environ trois séances par mois, à un prix conseillé de 30 euros."

Rébellion ? Ah bon...

Moi c'est gratuit. Ma désobéissance civile est quotidienne ; je dérange mes proches, qui doivent remplir la chasse d'eau avec des bidons de cinq litres d'eau de pluie. Ils touchent ainsi la réalité du monde électrique et gaspilleur donc nous dépendons totalement.


Ils s'étonnent que je coupe mon moteur à CHAQUE ARRÊT ; le mot CHAQUE est une rébellion violente ; essayez, vous vous en rendrez compte. Rares sont ceux qui y PARVIENNENT.

Linky :  J'ai donné onze conférences ; je fais et paie mon site et mes tracts ; mon matériel de conférence ; je soutiens financièrement ceux qui luttent. Je ne compte plus les lettres recommandées. J'écris aux instances officielles. Je RENCONTRE les juges, les cadres d'ENEDIS, les gens ordinaires... Des actions subversives.

Je suis syndiqué, membre de l'AFRAV et de Paysages de FRANCE, de P.A.R.C

Mon budget "lutte" se monte à environ

Désobéissance civile ? Pourquoi IGNORER les groupes qui luttent déjà, tels, Paysages de France, ou les "Déboulonneurs" de la pub, ce moteur essentiel de notre monde qui devient chaque jour davantage une fabrique des déchets  ?
"tous ceux qui participent à la désobéissance civile non violente pour la défense de la planète, qu’ils soient expérimentés ou non, comprennent les risques qu’ils prennent."
Ceux de Bure aussi , sans aucun doute...

Réveillons-nous : 20 millions de francais peuvent refuser l'entrée du Linky chez eux. 3% au maximum le font ! La désobéissance civile se limite pourtant ici à coller une affichette bien visible et à la remplacer quand elle est arrachée, à envoyer des LRAR, à refuser d'ouvrir sa porte.
Vous ne le faites pas. Pourquoi suis-je certain que vous ne le FEREZ PAS ?

"On comprend à quel point c’est sérieux en voyant des gens prêts à sacrifier leur liberté pour défendre leurs idées. »
Que c'est beau ! Que c'est émouvant ! Mais laisser entrer Linky et Gazpar chez soi, c'est exactement SACRIFIER SA LIBERTÉ.

Marcher avec le troupeau des inclusifs de l'orthographe, c'est aussi SACRIFIER SA LIBERTÉ.

Et vous me demandez d'agir ?

L'espoir meurt, l'action commence !"
site Rébellion :
"Cherchez ce qu’un peuple acceptera sans broncher et vous avez trouvé la mesure exacte de l’injustice et du mal qui lui seront infligés. "
"promouvoir la désobéissance civile de masse. "

"les chances de succès peuvent sembler minces, mais nous sommes prêts à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour y parvenir.

Et pour cela "Nous utilisons des techniques de pointe pour créer un mouvement de masse résilient. "

ALORS, Commencez par refuser la numérisation totale du monde. Et donc les compteurs communicants, le Linky. Qui entrent DE FORCE chez tout le monde.

Voilà une "technique de pointe" non polluante, donc "disruptive"  : Osez coller une affichette sur votre porte, votre fenêtre.

Je saurai ainsi que vous êtes des rebelles. Car pour l'instant, comme vous le voyez autour de vous, ces résistants sont rarissimes. Et vous ne les rejoignez pas.


Il faut venir grossir le PETIT NOMBRE qui brave l'intimidation violente du viol du domicile, qui dénonce les mensonges et les infractions de l'ETAT. Et non pas reprendre le mot "disruptif" de la bouche de votre ennemi déclaré. Mot qui masque beaucoup de bruit pour rien. Beaucoup d'anesthésie médiatique. Pourquoi, comme votre ennemi vous l'impose, oublier le mot "subversif", louer la dépolitisation ?

Fermer Fermer

Publié le 25/03/2019 12:01   | Tous les billets


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Blog » Résistance
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Nous contacter

Connexion & Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  47972 visiteurs
  2 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 8 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  

Webmaster - Infos

Nouvelles des Amis